Ordonnances Macron Code du travail ? Quel impact de la réforme sur le Code du travail ? 

Découvrez l’apport des ordonnances, tant pour les entreprises que pour les salariés.

Les élus au CSE, acteur du monde de l’entreprise dans la représentation du personnel, sont essentiels pour accompagner l’entreprise dans ses évolutions. Ils doivent connaître les principaux points clés de la réforme, donner les outils nécessaires aux salariés en les conseillant individuellement ou en leurs fournissant des trames.

Quant à l’employeur, il est l’interlocuteur privilégié pour les instances représentatives du personnel pour négocier les accords avec les représentants du personnel élus et désignés par le ou les syndicats. Par exemple, négocier un CSE ne peut se faire qu’avec un employeur ouvert, ferme, pédagogue pour veiller au bon déroulement de son entreprise.

Les ordonnances Macron sont le fruit d’une évolution du Code du travail.

Elles viennent sécuriser les relations de travail entre les employeurs (fusion des instances représentatives du personnel DP, CE et CHSCT vers une instance uniquement, le CSE ; assouplissement du droit du licenciement ; plafonnement des indemnités prud’homales ; assouplissement du recours au télétravail ou encore à l’inaptitude ; la rupture conventionnelle collective) et les salariés (meilleure prévention des risques ; limitation de la requalification du CDD en CDI).

Elles représentent un assouplissement bienfaisant du Code du travail au profit des entreprises en allégeant des procédures, notamment avec la création du CSE.

Sur le même thème :