L'autofinancement du CSE / CE représente son financement par ses propres capitaux.

Elus, connaissez-vous la définition et les contours de l'autofinancement ? Savez comment y procéder ?

Il n'existe pas de définition juridique ou comptable de l'autofinancement, selon l'encyclopédie Universalis. Il envisager la notion sous l'angle économique. 

Ainsi, l'autofinancement est "la part non distribuée et épargnée des profits d'une entreprise au cours d'une période" et "correspond à un accroissement des actifs nets réels de l'entreprise au cours de la période considérée, puisque la mise en réserve d'une partie du bénéfice limite la sortie de trésorerie au montant des dividendes versés aux actionnaires".

De manière synthétique, l'autofinancement c'est la capacité du CSE / CE à financer ses activités et ses investissements.

L'autofinancement : les sources de financement

Il existe plusieurs sources de financement, comme l'endettement ou l'augmentation de capital permettant d'augmenter les capitaux propres et les capitaux permanents. 

  • L'endettement c'est la capacité pour un CSE / CE d'emprunter auprès d'une banque pour augmenter ses ressources.
  • A contrario, l'augmentation de capital correspond à l'augmentation des fonds propres du CSE / CE sans assurer d'emprunt.

Si l'élu veut faire un autofinancement ou une augmentation de capital ou un endettement, il doit en parler avec le trésorier qui est le responsable des comptes.

Il convient aussi de se référer à un expert-comptable afin d'avoir un conseil avisé sur la situation des comptes et auprès de plusieurs banques pour contracter un emprunt. 

Qu'est-ce que la capacité d'autofinancement ?​​​​

Il s'agit de l'ensemble des ressources internes d'une entreprise dans le cadre de son activité lui permettant d'assurer son financement. Rattaché au CSE / CE, ce sont toutes les ressources internes qui lui permettent d'assurer son financement.

Elle se calcule selon plusieurs manières : 

Capacité d’autofinancement (CAF) = produits encaissables – charges décaissables

Pour aller pus loin, nous vous conseillons cet article bien réalisé : lien de comptabilité

Le tableau de financement 

Le tableau de financement est un état du patrimoine de l'entreprise et permet d'expliquer et de comparer la variation de patrimoine entre deux exercices comptables.

Un tableau de financement se présente comme ci-après:

 à noter que pour chaque ligne, un montant en euro est indiqué

Emplois

Ressources


Distributions mises en paiement au cours de l'exercice

Acquisitions d'éléments de l'actif immobilisé :
- Immobilisations incorporelles
- Immobilisations corporelles
- Immobilisations financières

Charges à répartir sur plusieurs exercices

Réduction des capitaux propres (réduction de capital, retrait)

Remboursements de dettes financières

Capacité d'autofinancement de l'exercice

Cessions ou réductions d'éléments de l'actif immobilisé :
Cessions d'immobilisations :
- Incorporelles
- Corporelles
Cessions ou réductions d'immobilisations financières

Augmentation des capitaux propres :
Augmentation de capital ou apports
Augmentation des autres capitaux propres

Augmentation des dettes financières

Total des emplois

Total des ressources

Variation du fonds de roulement net global (ressource nette)

Variation du fonds de roulement net global (emploi net)

Sur le même thème :