Bien-être au travail : 7 activités qui ont fait leur preuve

Les élus du CSE ont pour rôle principal de représenter les salariés auprès de l’employeur et de garantir la santé, la sécurité et les bonnes conditions de travail. Mais le CSE peut aussi contribuer au bien-être au travail, au développement de l’esprit d’équipe et à la culture d’entreprise en proposant des activités aux salariés. Cela permet de renforcer le dialogue entre eux, de favoriser la qualité de vie au travail et de créer une meilleure cohésion d’équipe. 

Vous êtes élus du CSE et souhaitez offrir des activités à vos salariés qui contribuent à leur bien-être au travail ?

Découvrez 7 activités qui ont fait leur preuve.

Bien-être au travail, pourquoi proposer des activités aux salariés ? 

Pour améliorer le bien-être au travail

La qualité de vie au travail est un sujet de plus en plus important pour les entreprises. Afin de mieux fidéliser les salariés, mais aussi privilégier un climat professionnel plus agréable, proposer des activités de loisir directement sur le lieu de travail est un vecteur de bien-être. Travailler peut parfaitement rimer avec se détendre, lorsque c’est le bon moment. 

La fidélisation des talents dans l’entreprise est un enjeu majeur pour beaucoup d’employeurs. Le salaire n’est plus l’unique critère contribuant à la satisfaction des employés, qui accordent désormais aussi beaucoup d’importance à la qualité de vie au travail et à la culture d'entreprise.

Ainsi, les entreprises sont nombreuses à offrir différents avantages et activités, accessibles directement sur le lieu de travail pour se détendre, mieux apprécier sa pause entre collègue, avant de reprendre le travail plus disponible mentalement et physiquement.

La qualité de vie au travail (ou QVT) fait référence à toutes les actions prises par l’entreprise pour améliorer les conditions de travail des salariés et les performances globales de l’entreprise. Le bien-être au travail en fait donc partie. 

Salle de sport, massage, cours de yoga et méditation ou même espaces de sieste fleurissent dans les entreprises pour permettre aux salariés de véritablement couper avec le stress et les obligations professionnelles le temps de leur pause. Ainsi, au team-building et aux avantages salariaux s’ajoute dorénavant des solutions astucieuses pour apporter bien-être et bonheur aux salariés.

Plus détendus et de ce fait plus efficaces, ils seront moins propices à quitter l’entreprise, mais  pourront aussi la recommander autour d’eux.

Pour augmenter le dialogue entre les salariés

Le succès d’une équipe performante tient avant tout à sa capacité à communiquer. Et cela tombe bien parce qu’une bonne cohésion d’équipe sert à la fois à une meilleure communication, mais contribue aussi à la QVT.

La cohésion d’équipe est un facteur déterminant de la qualité de vie au travail qui se résume bien par l’adage “l’union fait la force”.

Ainsi la cohésion d’équipe est un élément clé du succès de l’entreprise et propose des activités au salariés la nourrit considérablement.

En suivant des activités sur leur lieu de travail, les collaborateurs échangent dans un autre contexte que professionnel. Ils apprennent à se connaitre, améliorer leur dialogue, créent des liens et se sentent appartenir au même groupe. Cette cohésion d’équipe qui se créé lors des activités extraprofessionnelles va aussi leur permettre de mieux collaborer dans le contexte du travail quotidien.

Les activités offertes aux salariés leur apprennent aussi, toujours un contexte extra-professionnel, à trouver leur place, dans un travail d’équipe et à tirer parti des forces et des faiblesses de chacun ensuite dans leurs échanges professionnels. 

Enfin cela permet aussi de réduire le stress et de renforcer le sentiment d’appartenance des salariés à l’entreprise. Cela favorise une organisation plus solide, une véritable performance, un meilleur travail d’équipe et de collaboration.

Besoin d'une formation CSE / SSCT ? Billetterie ? Compte rendu ? Autres ?

Pour contribuer à une meilleure culture d’entreprise

Terme de plus en plus présent dans les sujets qui touchent aux ressources humaines et au management, la culture d’entreprise, c’est ce qui la caractérise en tant qu’organisation humaine. 

La culture d’entreprise fait également partie de la qualité de vie au travail. Elle comprend tout ce qui peut traduire comment les salariés, mais aussi les partenaires (fournisseurs, actionnaire, clients) perçoivent l’entreprise. La culture d’entreprise va considérablement impacter sa notoriété et son succès, auprès de ses clients, mais aussi et surtout auprès de ses salariés, a fortiori si elle cherche à les fidéliser.

La culture d’entreprise repose sur 4 piliers majeurs : les valeurs, l’histoire, les objectifs et les règles de fonctionnement. Ainsi, le fait de proposer certaines activités aux salariés peut entrer dans la définition et donc l’appréciation de la culture de l’entreprise.

Pourquoi c’est aussi au CSE de proposer des activités aux salariés ?

On pourrait légitimement penser qu’il est uniquement du ressort de l’employeur d’offrir différentes activités pour améliorer le bien-être au travail et favoriser la cohésion d’équipe. Surtout si cela s’inscrit dans la promotion d’une certaine culture d’entreprise. L’employeur a une responsabilité dans ce sujet, pour autant, c’est aussi une thématique qui concerne le CSE et relève de ses missions. 

Des élus plus proches des besoins des salariés

Obligatoire dans toutes les entreprises de plus de 11 salariés, le CSE détient, depuis sa mise en œuvre au 1er janvier 2020, toutes les attributions anciennement dévolues aux DP, CE et CHSCT. 

Ses missions varient selon la taille de l’entreprise, mais dans les entreprises de plus de 50 salariés, il assure notamment :

  • la présentation des réclamations des salariés, individuelles ou collectives, à l’employeur ;
  • la promotion de la santé, la sécurité et des conditions de travail des salariés au sein de l’entreprise.

Dans le contexte de cette deuxième mission, contribuer au bien-être au travail des employés en leur proposant des activités fait donc parfaitement partie des attributions du CSE. 

Par ailleurs, grâce à ces attributions, ce sont bien les élus du CSE qui sont le plus à mêmes de savoir ce qui plaira aux salariés, en réalisant des sondages, mais aussi tout simplement, en étant les mieux placés pour connaitre leurs envies et leurs besoins. 

Un budget prévu pour cela

Le budget du CSE fonctionne de manière très similaire à celui du CE qui existait avant lui. Il est composé de 2 parties :

  • un budget de fonctionnement
  • un budget des activités sociales et culturelles

Si verser un budget des ASC n’est pas obligatoire pour l’employeur, un grand nombre de CSE en disposent aujourd'hui. Ce budget à vocation à financier des prestations à caractère économique, social et culturel non obligatoires, mais pouvant contribuer considérablement à l’amélioration des conditions de vie et de travail des salariés. 

On trouve ainsi de nombreuses prestations traditionnellement offertes par les CSE au titre du budget ASC : billetterie (chèques-vacances, tickets de cinéma, tarifs réduits pour des parcs d'attraction ou des spectacles), voyages à tarifs attractifs (car cofinancé par le budget des ASC) ou encore organisation d'animations au sein de l'entreprise (arbre de noël, tombola, etc.).

Ainsi le budget des ASC est littéralement conçu pour pouvoir permettre au CSE de proposer des activités aux salariés, autant l'utiliser à bon escient.

Besoin d'une formation CSE / SSCT ? Billetterie ? Compte rendu ? Autres ?

7 activités qui ont fait leur preuve

Vous êtes convaincus désormais de devoir proposer des activités aux salariés de votre entreprise, mais ne savez pas par quoi commencer ? Voici 7 activités recensées qui ont fait leur preuve et que vous pouvez discuter ensuite avec les autres élus du CSE pour voir dans quelle mesure il est possible de les mettre en place. 

1. Les activités sportives

Les activités de sport sont idéales pour favoriser un bien-être au travail, tant mental que corporel. L’activité physique permet en plus de contribuer à la santé des salariés, surtout s’ils sont très sédentaires et améliore considérablement la cohésion de groupe. Les modalités de cette activité sont nombreuses et dépendent de votre budget disponible.

  • Mise en place d’une salle de sport sur le lieu de travail : c’est l’idéal, mais le plus compliqué à mettre en œuvre et demande de collaborer avec l’employeur pour aménager les locaux (en prévoyant des vestiaires, des douches et des intervenants à la salle).
  • Partenariat avec une salle de sport la plus proche : cela permet d’obtenir des tarifs préférentiels, mais il faut veiller à organiser des créneaux réservés éventuellement aux salariés, afin que chacun n’y aille pas seul dans son coin. 
  • Inscription à des courses à pied, de vélo, de triathlon, financées par le CSE : des inscriptions par équipes pour des entreprises à ces courses sont souvent possibles et encouragées par les organisateurs et cela peut s’accompagner de la proposition de créneaux d’entrainement collectifs pour préparer les performances du jour J.

2. Les activités musicales

La musique, que ce soit un instrument ou du chant, est une activité qui renforce l’estime de soi, demande beaucoup d’écoute et implique également la possibilité de réaliser des œuvres en groupe. Cela peut passer par la proposition de cours d’un instrument, de mise en place de groupe de musique de chambre (2 à 4 instruments différents) d’un orchestre ou d’une chorale. 

Il suffit de s’adresser à des prestataires, professeurs de musique et de chants pour définir le cadre de leur intervention et trouver les bons créneaux et formats qui conviendraient aux envies des salariés.

Pensez aux écoles municipales de musique aux alentours également. 

3. Le yoga et la méditation

Le yoga et la méditation ont démontré, dans de nombreuses études, tous leurs bienfaits sur la gestion des émotions, la diminution du stress, la régulation des hormones et l’amélioration des capacités cognitives (attention, mémoire, concentration). 

Organiser des séances de méditation et des cours de yoga en groupe est assez aisé en s’adressant à des professeurs et instructeurs dans ces disciplines. Il faut savoir que nombres d’entre eux proposent aussi des offres spécifiques aux entreprises. L’important est de bien définir les créneaux et d’avoir une salle qui s’y prête (idéalement au calme).

Besoin d'une formation CSE / SSCT ? Billetterie ? Compte rendu ? Autres ?

4. Les massages

Les massages constituent une des activités qui se développent de plus en plus en entreprise, idéale pour se détendre. Certaines méthodes de massage, qui s’adaptent le mieux aux contraintes du milieu professionnel se sont ainsi développées et des prestataires spécialisés également. Nous avons d’ailleurs consacré un article spécifique sur le sujet. Le seul point important est de disposer d’une salle adaptée, mais qui selon le type de massage choisi, n’a pas besoin d’être très grande. 

5. Les activités ludiques

Quoi de mieux que le jeu pur et simple pour s’aérer l’esprit, renforcer la cohésion d’équipe et améliorer ses compétences en s’amusant ? 

Il peut s’agir de jeux de société coopératifs, qui se développent de plus en plus, où l’équipe doit jouer ensemble contre le jeu, ou encore de jeux de stratégie. Cela peut être organisé sous la forme de team building, entre équipe, mais aussi en mélangeant les directions pour que les salariés apprennent à se connaitre. Il peut aussi d'agir de jeux organisés sur le mode d'émission TV à succès (comme question pour un champion ou Top Chef).

Dans cette catégorie, on peut aussi imaginer des équipes de pronostics lors d’évènements sportifs majeurs comme la coupe du monde de foot, de rugby ou les jeux olympiques, avec à la clé des évènements festifs à gagner par équipe (un petit-déjeuner, un afterwork, etc). 

6. Les cours de théâtre et d’expression orale

Le théâtre et l’expression orale peuvent à la fois faire l’objet d’activités ludiques, mais aussi de véritables ateliers qui permettent de développer les compétences des collaborateurs. Des cours de théâtre sont l’activité parfaite pour créer du lien entre les salariés tout en les aidant à mieux communiquer, à s’exprimer, à prendre confiance en eux. 

7. Les formations préventives posturales

Avec l’augmentation des troubles musculo-squelettiques au travail, les postes aux mouvements parfois répétitifs, des formations préventives sur les aspects posturaux peuvent s’avérer précieuses. Comprendre quels sont les aspects importants d’une bonne posture au travail est une activité à la fois ludique et une action de formation à la sécurité au travail.

Désormais des cabinets spécialisés, de kiné, d'ostéopathes ou d'ergothérapeutes proposent des interventions qui permettent aux salariés de se retrouver pour travailler sur leur posture, au travail comme au quotidien.

Convaincus ? N’attendez plus pour proposer des activités aux salariés afin d’améliorer leur bien-être au travail et partagez-nous vos idées en commentaires. 

Nos autres articles

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez