Avec les ordonnances du 22 septembre 2017 de la loi Macron, les CE, CHSCT et DP ont été commués en une seule et même instance : le CSE (Comité Économique et Social). Par là même le secrétaire du CE devient secrétaire du CSE, nouveau collectif de représentation du personnel.

Si cela permet de réunir toutes les instances représentatives au sein d’un seul comité, il n’en demeure pas moins que les réunions de CSE doivent faire l’objet d’un procès-verbal, mission dévolue au secrétaire. Suivez pas à pas notre recette du compte rendu de CSE réussi !

1 – Avant la réunion : le temps de la réflexion

Astuce 1 : Soignez l’ordre du jour

En tant que secrétaire du CSE, vous serez amené à participer à l’élaboration de l’ordre du jour des réunions et pourrez proposer des points à aborder. Veillez à poser des questions précises et n’oubliez pas qu’un ordre du jour trop long risque de ne pas être traité entièrement. De même, une réunion sans ordre du jour est en général incontrôlable !

Astuce 2 : Définissez les caractéristiques de votre compte rendu

Avant la réunion, définissez avec la direction et vos collègues élus, la manière dont vous voulez que votre compte rendu soit rédigé. Vous opterez notamment pour le style direct ou indirect, choisirez si le compte rendu sera nominatif ou non. Optez également pour un modèle qui servira de trame à votre prise de notes et de référence pour les comptes rendus suivants.

Astuce 3 : Arrêtez vous à une longueur maximum

Que choisir entre une synthèse, un compte rendu complet ou in extenso ? Cela dépend de nombreux critères. Pour cela, nous vous conseillons de lire l’article de notre partenaire qui l’explique très bien.   Les différents niveaux de retranscription.

rédiger un compte rendu

2 – Pendant la réunion : le temps de l’action

Astuce 4 : Soignez la présentation

Travaillez directement sur le document mis en page. Juste avant la réunion, pensez à modifier la date et l’heure de la convocation, à noter les présents et absents, les noms des invités et intervenants extérieurs, et à reporter votre ordre du jour.

Astuce 5 : Notez toutes les interventions

Quelles que soient les interventions que vous retiendrez dans le compte rendu final, notez-les les unes après les autres, sans oublier de mentionner le nom de l’orateur. Aidez-vous des fonctions copier/coller pour ne pas avoir à retaper les mêmes noms ou les mêmes phrases à chaque nouvelle intervention.

Astuce 6 : Signalez les votes

Les résultats des votes doivent apparaître explicitement dans les comptes rendus de réunion. Aussi pour chaque vote, notez le nombre de votants et le nombre de voix pour ou contre la motion, ou le nombre d’abstentions. Vous conclurez ensuite par une mention du type « le CSE approuve à l’unanimité… »

Réaliser un compte rendu de réunion, les étapes à prendre en compte

3 – Après la réunion : le temps de la rédaction

Astuce 7 : Simplifiez-vous la rédaction

Quelle que soit la longueur retenue pour votre compte rendu, écrivez au présent, utilisez des phrases courtes et suivez l’ordre chronologique des débats, même si les points de l’ordre du jour n’ont pas été abordés dans l’ordre préétabli.

Astuce 8 : Soignez l’écrit

Rien de pire qu’un compte rendu truffé de fautes. Optez pour un bon correcteur orthographique et grammatical. Vous verrez à l’usage que c’est un outil précieux qui vous aidera à progresser.

Astuce 9 : Ne zappez pas la relecture, c’est très important

Une fois votre compte rendu écrit, laissez-le poser quelques jours puis relisez-le. Et vous prendrez alors conscience des points à clarifier et des erreurs à rectifier.

Voilà, vous êtes fin prêt à vous lancer à l’assaut de votre premier compte rendu de CSE. N’hésitez pas à commenter notre article si vous avez suivi ce guide.

Enfin, si la tâche vous effraye ou que le temps vous manque, n’oubliez pas que la loi vous autorise à recourir aux services d’un rédacteur professionnel pour rédiger vos comptes rendus ! Demandez des informations à notre partenaire  : www.codexa.fr, spécialiste de la rédaction des comptes rendus.

 

 

 

Laisser un commentaire