Le Centre communal d’action sociale (CCAS) est un établissement public communal qui a pour rôle de mettre en œuvre la politique sociale de la municipalité.

exclamation-triangle

Il convient de signaler dès à présent que le CCAS expliqué dans cet article est totalement différent de la Caisse de Coordination aux Assurances Sociales (CCAS) de la RATP. En effet, ce dernier est l’assurance maladie des agents de la RATP.

Toujours dans une optique qui peut prêter à confusion, le CCAS expliqué dans cet article n’est pas la Caisse centrale des activités sociales d’EDF. Cette dernière est l’organisme qui gère les activités sociales (séjours de vacances, assurances, restaurants d’entreprise…) des agents d’EDF.

Le CCAS : rôle et mission

Au cours de la vie, un salarié peut se retrouver en difficulté financière. C’est pourquoi, il existe le CCAS, qui vient offrir une aide aux salariés en difficultés. Elus, il vous revient d’identifier les salariés en difficultés, puis d’expliquer le rôle et les missions du CCAS.

Le rôle du CCAS est d’intervenir dans les domaines de l’aide sociale légale et facultative, ainsi que dans les actions et activités sociales.

La mission du CCAS est d'animer une action générale de prévention et de développement social au sein de la commune en liaison étroite avec les institutions publiques et privées. Autrement dit, cette institution locale d’action sociale met en œuvre une série d’actions générales de prévention et de développement social dans la commune où il siège en collaborant avec des institutions publiques et privées.

Ainsi, le CCAS peut mettre en place les actions de politique sociale de la commune suivantes :

  • Assister et soutenir des populations, comme les personnes handicapées, les familles en difficultés, les personnes âgées, par la gestion de services de crèche, de centres aérés ou des maisons de retraites.  
  • Assister les populations quand il reçoit des demandes d’aide sociale, comme l’aide médicale, pour les transmettre aux autorités qui prennent les décisions.
  • Créer des services de secours d’urgence, de colis alimentaires, etc.

Le CCAS : organisation


1. L'organisation de la gestion du CCAS

Le CCAS est géré par un conseil d’administration présidé de plein droit par le maire de la commune. Ce dernier doit désigner des professionnels qualifiés notamment :

  • un représentant des associations familiales,
  • un représentant des associations de personnes handicapées,
  • un représentant des associations de retraités et de personnes âgées,
  • un représentant des associations œuvrant dans le domaine de la lutte contre l’exclusion.

2. L'organisation sur le territoire

Le CCAS est un établissement public communal, présent sur toute la France dont 317 sites en Ile-de-France en étant rattaché à une collectivité territoriale.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des CCAS dans l’annuaire dédié :

Il est possible que dans certaines communes, notamment celles de moins de 1500 habitants, il n’existe pas de CCAS. Dès lors, il revient à la mairie de fournir les renseignements complémentaires.

Dans une autre situation, plusieurs communes peuvent se regrouper au sein d’un établissement public de coopération intercommunale, qui est appelé Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) et non plus Centre communal d’action sociale (CCAS).

Le CCAS : statut et budget


Le CCAS, comme le CIAS, est une personne morale de droit public. Cela signifie qu’il peut agir en justice en son nom propre, mais également avoir un budget distinct de celui de la commune.